09.03

Les Sept Merveilles du monde

Une beauté de sites démesurés

Voici un classement qui en ferait tourner des têtes, les sept merveilles du monde ! Mais d’où vient cette envie de classement pour les sites les plus improbables et les plus remarquables du monde ? Pourquoi le chiffre sept ? Quels sont les sites sélectionnés dans notre monde actuel ?

L’expression des Sept merveilles du monde a traversé les siècles depuis l’Antiquité.

C’est à cet origine que la liste fut fixée par le poète grec Antipater de Sidon, en 140 av. J.-C. 1 :

« J’ai posé les yeux sur le rempart de la vaste Babylone surmontée d’une route pour les chars, sur la statue de Zeus au bord de l’Alphée, sur les jardins suspendus, sur le Colosse du Soleil, sur l’énorme travail des hautes pyramides, sur le vaste tombeau de Mausole ; mais quand je vis la maison d’Artémis s’élevant jusqu’aux nuages, ces autres merveilles perdirent leur éclat, et je dis : “Hormis l’Olympe, jamais le Soleil ne vit si grande chose.” » (Antipater de Sidon, dans Anthologie palatine, IX, 58).

Ce n’est qu’à la Renaissance que le Phare d’Alexandrie fut ajouté à la fameuse liste pour un résultat de sept sites architecturaux. Ils répondent d’ailleurs tous à une réalisation, d’un dur travail de labeur, faite par la main de l’homme, aux dimensions presque improbables. Les villes ou les citées de l’époque, à qui appartenaient ses monuments, ont connues leur heure de gloire tant au niveau politique qu’économique. 

Malheureusement se destin lié les a tous perdu et seul les pyramides de Khéops en Egypte sont encore d’actualité. Les six autres merveilles ont été perdues, avec leur citée. Fort heureusement, depuis l’Antiquité, d’autres sites historiques et culturels ont été érigés et une nouvelle liste des sept merveilles du monde moderne a été érigée :

-le site archéologique de Chichen Itza, au Mexique

-la statue du Chris rédempteur, à Rio de Janeiro au Brésil

le Colisée de Rome, en Italie

-la Grande Muraille de Chine

-le site inca du Machu Picchu, au Pérou

-le site troglodyte de Petra, en Jordanie

-le palais du Taj Mahal en Inde