24.05 17.06

Nuits blanches à St Petersbourg

Des journées à l’infini

A St Petersbourg, comme pour les pays les plus proches du Pôle Nord, le phénomène de l’ensoleillement des saisons est marquant. Pourquoi faut-il visiter St Petersbourg lors des nuits blanches ? Et que sont ces nuits blanches ?

Un phénomène qui fascine

C’est certainement l’un des phénomènes climatiques le plus étrange, que ce soit dans les pays nordiques (Norvège, Finlande, Suède), en Alaska, au Nord du Canada, au Groenland, en Islande ou en Russie, le jour et la nuit polaire sont dû à l’inclinaison de la terre par rapport au soleil. Le jour polaire se traduit par un été infini, où le soleil ne se couche que quelques heures, et la nuit polaire par une nuit éternelle, où des traits de lumière filtrent timidement aux alentours de midi. Les nuits blanches de St Petersburg sont par excellence les nuits qui ne dorment jamais. En effet les nuits ne tombent presque jamais sur la ville pendant la période du solstice d’été, de fin juin à début juillet. Pour les locaux c’est la période idéale pour les balades. Les magasins restent ouverts, et certains sites sont accessible en visite.

La vie continue de s’animée jusqu’au petit matin. Les ponts levés de Saint-Petersburg sont l’un des spectacles nocturnes traditionnels de la ville : ils se lèvent pendant la période de navigation sur la Neva (pour laisser passer les navires entre le printemps et l’automne). Les horaires peuvent varier, mais généralement les ponts sont levés entre 1.30 et 4.00 du matin.

Cette ville vous séduira par tout se qu’elle a vous offrir. Le célèbre et incontournable musée de l’Ermitage, sa cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé, les quais de la Neva avec l’horizon à perte de vue… autant d’atouts qui vous permettront de vivre une belle aventure dans la ville des tsars. Alors qu’attendez-vous ?