05.05 04.06

Le Ramadan

Le mois sacré musulman 

Le Ramadan, établi par l’Islam, est une période très respectée par ses pratiquants. Il a lieu durant le 9e mois de l’année lunaire, et dure entre 29 et 30 jours consécutifs. Elle concerne bon nombre de pays africains et orientaux. Alors faut-il éviter de voyager dans les pays pratiquants pendant cette période de jeûne ?  Comment respecter et s’adapter  à cette tradition ancestrale en tant que voyageur ? 

Le Ramadan, d’origine musulman, est « le mois saint par excellence » dans la religion de l’Islam.

Au cours de ce mois, les pratiquants ayants l’âge requis, doivent suivre des règles bien précises. Il est interdit de manger, de boire et de fumer du lever au coucher du soleil. L’alcool est banni que ce soit durant la journée ou la nuit. En soirée, dès que le soleil est couché, les musulmans se retrouvent pour partager un moment convivial qui est le « Ftour » qui correspond à un gigantesque petit déjeuner. Ce mois spirituel est basé sur le partage. La privatisation permet aux pratiquants de se retrouver spirituellement, mais également de diminuer son instinct d’égoïsme en se mettant à la place des pauvres le jour, et en partageant le festin la nuit. Malgré ses pratiques qui bouleversent quelque peu le quotidien des habitants du Maroc, de la Tunisie, de la Turquie, du Sénégal, de l’Iran, de l’Egypte… les populations n’en sont pas moins accueillantes, bien au contraire. 

Cette période étant très importante pour eux, ils seront ravis de vous faire découvrir de façon authentique, leur culture musulmane. Le partage du repas « Ftour » est incontournable, il vous faudra seulement vous informer de certains horaires de visite, ou d’ouverture des certains sites qui peuvent être modifié ou adapté par rapport aux autres mois de l’année.

Comme vous l’aurez compris, voyager dans les pays africains et orientaux pendant le Ramadan est une bonne période ! Vous y découvrirez des sites plus authentiques, moins encombré par les touristes, et prendrez part au mois le plus important de cette culture. Assister à l’appel à la prière lors de la rupture du jeûne est un moment très émouvant dont vous vous souviendrez toute votre vie !